•        

    NOUS AVONS FAIT BONNE ROUTE NOUS VOILA DE RETOUR SUR VERSAILLES

     

                  BONNE FIN DE JOURNEE A TOUS

     

     


    39 commentaires
  •           DERNIER COUCOU DU MORVAN ON RENTRE DEMAIN SUR VERSAILLES

     

                                      TRES BON MARDI A TOUS

     

      

     

          

     

     

                       LE LAC DES SETTONS VIDE EN 2008

     

     

     


    42 commentaires
  •       TRES BON LUNDI A TOUS ET BONNE SEMAINE

     

    LES VACANCES SE TERMINENT MERCREDI DANS LE MORVAN

     

    DERNIER SUJET LE MORVAN EST CETTE ANNEE LE PREMIER PRODUCTEUR DE SAPIN DE  NOEL DEVANT  LE JURA

    Les sapins de Noël


    L'historique du sapin de Noël

    L'usage de branchages toujours verts pour décorer les maisons lors des célébrations hivernales remonte à des temps très anciens. C'est au VIIe siècle que cet usage païen a été intégré aux fêtes chrétiennes. Au XIe siècle, on présentait des scènes appelées Mystères, dont celle du Paradis fort populaire durant l'Avent. Garni de pommes rouges, un sapin symbolisait alors l'arbre du Paradis. Toutefois, le 1er arbre de Noël tel que nous le connaissons, mais sans lumière encore, serait apparu en Alsace. En effet, on retrouve sur les livres de comptes de la ville de Sélestat, la première trace écrite de ventes de sapins de Noël en 1521. Cet usage se développa surtout chez les protestants, à l’époque de la réforme, qui ne voulaient pas représenter la nativité comme les catholiques par une crèche. Progressivement, cette tradition s’est répandue dans l'Europe protestante, en Allemagne et en Scandinavie.
    En France, l'arbre de Noël fut introduit à Versailles, en 1738, par Marie Leszcynska, femme de Louis XV, d'origine polonaise. En Grande Bretagne, l'époux de la Reine Victoria, le Prince Albert d'origine allemande fit dresser un sapin de Noël au château de Windsor en 1841. De la cour, la mode du sapin de Noël se répandit rapidement dans la bourgeoisie, puis chez les gens du peuple. A cette époque, un beau sapin de Noël devait avoir six hauteurs de branches et être posé sur une table recouverte d'une nappe de damas blanc. On le paraît de guirlandes, de bonbons et de fleurs en papier. La décoration a évolué de noix dorées, feuilles de papier colorées, petits gâteaux anisés jusqu'à la boule de verre qui fait son apparition vers les années 1850. Les divers éléments servant à son ornementation furent d'abord conçus à la maison, avant d'être produits industriellement. Au milieu du XVIIe siècle, l'illumination du sapin se faisait au moyen de coquilles de noix remplies d'huile sur lesquelles flottaient de petites mèches. Elles seront remplacées, au début du XXe siècle par des ampoules électriques. D'autres variantes, tels les sapins artificiels apparaîtront au tournant du XXe siècle.

    Historique de l'implantation de la culture du sapin de Noël dans le Morvan

    La culture du sapin de Noël fût introduite en 1929 à Moux-en-Morvan et, dès avant 1939, on produisait du sapin de Noël à Alligny-en-Morvan, Moux-en-Morvan et à Saulieu à l'initiative de quelques pépiniéristes désirant satisfaire la demande de la clientèle parisienne. Après la guerre, suite à l'influence de l'occupation allemande, la demande a fortement augmenté. A côté des pépiniéristes, les morvandiaux se sont mis à planter pour profiter de ce marché et, ce, avec d'autant plus de facilité qu'ils disposaient tous de quelques parcelles de mauvaise qualité, non utilisées, et avaient une tradition forestière. Tous étaient à l'affût de revenus complémentaires du fait du contexte agricole difficile. La montée des cours a fait que l'on a planté à grande échelle. En plus des pépiniéristes et des agriculteurs, les fonctionnaires, les retraités, les Parisiens ont voulu avoir leur plantation. La recherche de terres disponibles et de champs d'altitude (l'épicéa pousse mieux au-dessus de 500 m d'altitude) a entraîné une extension de la culture vers le sud et l'ouest. Bonamour en 1966 déclare : « Pour les agriculteurs des exploitations morvandelles, le sapin représente un appoint de trésorerie entre l’écoulement de la moisson et la vente des bêtes maigres au printemps ; la culture s’intercale entre le moment des grands travaux ; l’arrachage se place au creux de l’hiver ; certes il faut attendre plusieurs années avant de percevoir la rémunération du travail; mais la culture n’exige presque pas d’investissements ». C’est moins vrai aujourd’hui du fait du prix de la mécanisation, de l’utilisation de produits phytosanitaires et de la logistique nécessaire à l’acheminement des commandes.

    La filière sapin de Noël aujourd’hui

    Le Morvan est la première région productrice de France avec ¼ de la production nationale soit 1 millions de sapins. Chaque année, 5 millions de sapins de Noël naturels sont vendus en France, 1 million viennent de l’étranger principalement du Danemark.
    Dans le Morvan, on estime qu’il y a environ 150 producteurs de sapins de Noël mais peu sont de véritables professionnels vivants uniquement de cette activité. 60 % de la production morvandelle est concentrée dans les mains d’une quinzaine de producteurs. On estime à 1500 hectares la superficie plantée en sapins de Noël dans le Morvan
    Depuis mars 2003, la situation juridique du sapin de Noël s’est clarifiée avec la sortie de deux décrets. Le sapin de Noël est une activité agricole et non forestière même si les arbres utilisés sont des essences forestières.
    Afin de faire entendre leurs revendications et permettre un échange d’expérience les producteurs français de sapins de Noël se sont regroupés en 1998 au sein de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) dont le siège social est à Alligny-en-Morvan.


     

     

    <script type="text/javascript"></script> <script src="http://www.google-analytics.com/ga.js" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript"></script>

     

     

     

    

    

    

    

    DANS QUELQUES MOIS LE MORVAN RESSEMBLERA A CA UN AUTRE PAYSAGE TOUT AUSSI BEAU

    

    

    

    

    

    Paysage du morvan

    

    


    29 commentaires
  •               TRES  BON DIMANCHE A TOUS

    TEMPS ORAGEUX AUJOURD'HUI DANS LE MORVAN

     

               Portrait de vache

     

             Parc naturel du morvan

     

    Parc naturel du morvan

     

    Quiétude à saulieu

     

    Un petit crouton svp !

     

    Le bain

     

      Le bois du Morvan

     

     


    30 commentaires
  •      TRES BON WEEK-END A TOUS DANS LE MORVAN SUPERBE JOURNEE DE SOLEIL ON VA EN PROFITER CAR DEMAIN ON NOUS PREVOIT DES ORAGES

     

                          SUPPLIQUE DE L'ARBRE

     
     
     

     

    Je suis la chaleur de ton foyer par les froides nuits d'hiver,
    L'ombrage ami lorsque brûle le soleil d' été
    Je suis la charpente de ta maison, la planche de ta table

     

     


    Je suis le lit dans lequel tu dors,
     

     

     

    Et le bois dont tu fis les navires
    Je suis le manche de ta houe et la porte de ton enclos,
    Je sprière, veux tu …..Homme Laisse moi vivre pour tempérer les climats et favoriser l'éclosion des fleurs
    Laisse moi vivre pour arrêter les typhons et empêcher les vents de sable
    Laisse moi vivre pour calmer les vents ,les nuages et apporter la pluie qui véhicule la vie du monde,
    Laisse moi vivre pour empêcher les catastrophiques inondations qui tuent,

     

     

    Je suis la source de tous les fleuves,
    Je sui la source des ruisseaux,
    Je suis la vie,
    Richesse de l'état ,je contribue aussi à la prospérité du plus petit village
    J'embellis ton pays par la verdure de mon manteau
    Homme………
    Ecoute ma prière …………ne me détruis pas !

     

     

                      

     

                    

     


    22 commentaires